ESS : une loi décisive
pour la transformation du Groupe

Jusqu’à récemment, une coopérative ne pouvait détenir la majorité des droits de vote d’une autre coopérative, ce qui la condamnait à devoir créer des filiales sans lien avec le modèle coopératif pour se développer. Une contrainte que la loi Économie Sociale et Solidaire du 31 juillet 2014, a supprimée. Désormais, les entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire peuvent constituer des « groupements de Scop » et associer directement les salariés de filiales coopératives à la gouvernance et aux bénéfices d’un groupement. Cette nouveauté ouvre de nouvelles perspectives au secteur de l’Économie Sociale et Solidaire. Le groupe Up en est la meilleure illustration. C’est grâce à ce texte qu’il peut trouver de nouvelles solutions pour poursuivre la transformation engagée et y associer tous les salariés français.

Up Tu connais l'ESS ?