La coopérative renforcée

3 filiales et 249 sociétaires intégrés

Conformément aux objectifs du plan stratégique Up 2018, la maison-mère du groupe Up s’est renforcée en intégrant trois filiales et leurs salariés désormais coopérateurs à part entière. Retour sur une transformation réussie.

Pari tenu ! Après plus de deux années de travaux et de réflexion engagés par le Conseil d’administration et l’ensemble des sociétaires de la coopérative, le Groupe Up a franchi une première étape décisive de sa transformation et de l’évolution de sa gouvernance le 1er janvier 2016. À la suite du plébiscite des sociétaires de la coopérative Chèque Déjeuner, celle-ci a intégré 249 coopérateurs supplémentaires issus de trois filiales historiques du Groupe : Le Chèque Cadhoc, Rev&Sens et Le Chèque Domicile. 64% du personnel travaillant en France est désormais associé au capital de la société mère.
Cette fusion, qui fait de Up la première coopérative de France en termes de chiffre d’affaires et de sociétaires, répond à l’un des objectifs clés du plan stratégique Up 2018 qui vise à développer l’actionnariat salarié et renforcer le modèle coopératif du Groupe pour donner un nouveau souffle à ses principes démocratiques fondateurs.
Depuis janvier 2016, le Groupe a lancé les étapes suivantes de son projet de transformation pour préparer le déploiement du modèle coopératif Up aux sociétés de services et aux filiales internationales.

  • 88% des salariés-sociétaires ont voté pour l’élargissement de la coopérative aux 3 filiales «titres » du Groupe
  • 635 salariés-sociétaires au 1er janvier 2016

« La fusion de trois filiales dans la coopérative se traduit par le renforcement de notre modèle coopératif qui, plus que jamais, face aux excès d’une économie parfois profondément inégalitaire, prouve sa pertinence et sa performance au profit de tous. La coopérative garantit à long terme la justesse des décisions et associe directement les collaborateurs à la réussite de l’entreprise. »

Catherine Coupet