Diversité : le handicap au cœur d’un nouvel accord social d’entreprise en France

Dans la poursuite des efforts menés depuis de nombreuses années en faveur de la diversité, le groupe Up a renforcé en 2016 son engagement pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

En décembre 2016, le groupe Up a signé en France un accord d'entreprise pour faciliter l'emploi des personnes handicapées. Valable trois ans, il prend le relais de la convention Agefiph* arrivée à son terme après 3 ans d’application. Cet accord marque la volonté de la Direction générale et de ses partenaires sociaux, qui l’ont tous signé, de poursuivre et renforcer les actions en faveur des salariés qui rencontrent un handicap ou de ceux dont l’un des proches est handicapé.

Favoriser l’emploi et le développement professionnel Avec cet accord, le Groupe vise à augmenter le volume d'embauches directes et indirectes de travailleurs handicapés pour atteindre le taux de 4 % en 2019 et à optimiser la poursuite de leur parcours professionnel. Parallèlement, iI prévoit de développer le recours au secteur protégé et adapté (ESAT) dans le cadre de la politique d'achats du Groupe.
* Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des personnes Handicapées

Accompagner L’accord prévoit aussi le renforcement de mesures d'accompagnement pour améliorer les conditions de travail des salariés en situation de handicap : aménagement des horaires de travail, accessibilité des formations, attribution de Chèques Emploi Services Universel (CESU) pour accéder à des services facilitant le quotidien, autorisation d’absence pour effectuer des démarches administratives ou médicales. Ces deux derniers dispositifs ont également été étendus aux salariés parents ou conjoints aidants de personnes en situation de handicap.

Sensibiliser Parce que l’une des premières causes des difficultés des travailleurs handicapés réside dans la méconnaissance du handicap, l’accord fixe l’objectif de renforcer la sensibilisation de tous les collaborateurs et managers du Groupe pour faire évoluer les consciences et lutter contre les idées reçues. Une dynamique déjà engagée en 2016. Des expositions sur le handicap psychique, et sur les « dys » (dyslexie, dyspraxie, dysphasie…) ont été organisées durant l’année. Et du 14 au 17 novembre 2016, des animations ont été déployées au Siège à l’occasion de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées : ateliers ludiques, mises en situation, spectacle du comédien de petite taille Krystoff Fluder, conférences auxquelles les élus du Comité d’Entreprise Européen (CEE) ont pu assister en présence de traducteurs. Cette démarche de sensibilisation s’appuie également sur l’information à travers La Minute de la Diversité, une newsletter trimestrielle à destination des salariés français et de l’ensemble des Responsables Ressources Humaines Groupe.