Égalité hommes-femmes : une culture et des actes

Fidèle à son engagement en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, le groupe Up s’efforce d’offrir à chacun de ses collaborateurs les mêmes chances de réussir. Une volonté qui passe aussi par des conditions de travail permettant d’équilibrer vie professionnelle et vie privée (modalités d’organisation du travail, télétravail, services d’aide à la vie quotidienne…). Cette politique est relayée par différents accords et initiatives mis en œuvre dans un grand nombre de pays. Quelques exemples :

  • La filiale mexicaine Up Sí Vale veille au respect des principes d’égalité femmes-hommes et souhaite accorder les mêmes droits et obligations à tous, sans distinction de sexe. Un comité composé de femmes (situées à des postes stratégiques) sera en constitué, en 2017, en interne pour veiller à la situation professionnelle des femmes au sein du Groupe et promouvoir leur évolution de carrière.
  • Up Multinet a signé en mars 2016 les Women’s Empowerment Principles (principes d’autonomisation des femmes) de l’ONU. À travers cette signature, la filiale turque du Groupe s’engage à mettre en œuvre des actions concrètes et mesurables en faveur de l’égalité femmes-hommes dans le monde du travail.
  • Up Roumanie a profité une nouvelle fois en 2016 de la Journée Internationale du Droits des Femmes (8 mars) et de la Journée Internationale de l’Homme (19 novembre) pour sensibiliser ses collaborateurs à la nécessité de promouvoir la mixité, l’égalité, la collaboration et le respect entre les sexes.
  • En France, des actions spécifiques de sensibilisation des salariés ont été menées lors de la Journée Internationale du Droit des Femmes le 8 mars 2016. En 2017, deux moments forts ont rythmé cette journée : une pièce de théâtre interactive autour des stéréotypes et de l’autocensure, et un déjeuner-débat, initié par le groupe, entre dirigeantes et militantes de l’Economie Sociale et Solidaire en présence notamment de Martine Pinville, secrétaire d’Etat à l’ESS.
    Par ailleurs, afin de renforcer les dispositifs existants d’aide à la parentalité, un accord sur le télétravail a été signé en novembre 2016, offrant, pour les femmes comme pour les hommes, de nouvelles possibilités de travail à domicile.
  • Le Groupe publie dans le monde entier « Cinquante Cinquante ». Ce journal, traduit en 10 langues et adressé à l’ensemble des salariés, a été diffusé à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, les 8 mars 2016 et 2017.