Promouvoir le dialogue social dans chaque filiale

Convaincu que le dialogue au sein de l’entreprise constitue un outil de démocratie sociale au service de la performance globale, le groupe Up a inscrit dans son plan stratégique la promotion du dialogue social dans tous ses pays d’implantation. Une dynamique rendue possible par le Comité d’Entreprise Européen créé en 2014.

La mise en place du dialogue social à l’échelle internationale s’appuie notamment sur le Comité d’Entreprise Européen (CEE) qui est entré en 2016 dans sa deuxième année de fonctionnement. Comptant 18 élus issus de six pays (France, Espagne, Roumanie, Slovaquie, République Tchèque, Italie), le CEE induit l’apprentissage d’un dialogue social multiculturel à travers la rencontre des méthodes de travail et d’approches très différentes du dialogue social selon les pays. Ce processus d’intégration s’est renforcé en 2016, avec, notamment, une meilleure répartition des prises de parole et l’organisation de groupes de travail visant à approfondir un certain nombre de sujets (gestion des compétences, par exemple).

D’autre part, les représentants du CEE ont été formés sur des problématiques spécifiques (analyse des comptes, stratégie de l’entreprise…). Ils ont également pu échanger avec la Chargée de mission Diversité et Qualité de Vie au Travail sur la politique handicap engagée au sein de la coopérative.

Autant d’expériences qui offrent aux membres du CEE une expertise et une légitimité supplémentaires pour agir dans leur pays respectif et favoriser ainsi l’amélioration du dialogue social dans leurs filiales. À terme, le CEE a pour objectif de parvenir à transposer au niveau européen des accords exemplaires.