De nouvelles offres sur tous les marchés

Sur chacun des cinq marchés et des 17 pays sur lequel le groupe Up est présent, de nouvelles offres sont venues enrichir la gamme de solutions qu’il propose à ses clients pour faciliter la vie quotidienne des organisations et des individus.

  • Avantages aux salariés

    Ce marché historique du groupe Up regroupe les solutions de moyens de paiement, les outils de gestion et de nombreux services permettant aux employeurs d’améliorer le pouvoir d’achat et la qualité de vie de leurs salariés. Pour y conforter ses positions, le Groupe et ses filiales font de l’innovation technologique et du digital leur priorité pour rendre la vie des entreprises et de leurs collaborateurs toujours plus légère. En témoigne, par exemple, le lancement par la Slovaquie de sa première carte Déjeuner au dernier trimestre 2016 ou celui, de la filiale belge Monizze, de la première carte multiproduit du pays qui réunit l’éco-chèque et le titre repas. De leur côté, d’autres filiales ont fait évoluer leurs cartes existantes pour développer de nouvelles fonctionnalités. Up Romania a ainsi lancé sa carte repas adossée à une application proposant des services associés aux clients et, en passant du système à bande magnétique au système à puce, Up Sí Vale, la filiale mexicaine fait aussi accéder les porteurs de sa carte Depensa à de nouveaux services.

  • Programmes publics et sociaux

    L’activité du groupe Up sur ce marché qui réunit des solutions pour accompagner la mise en œuvre des politiques publiques et institutionnelles ou pour simplifier et enrichir la vie des citoyens, est aujourd’hui essentiellement concentrée sur la France. Il y propose des moyens de paiement, comme le Chèque Emploi Service Universel (CESU), des systèmes d’information dédiés aux dispositifs sociaux et médico-sociaux ou encore des solutions de gestion des politiques publiques et citoyennes. Et continue à innover, comme le prouve en 2016 le déploiement de Cohésia. Cette dernière est une carte de paiement multiusage (retrait, paiement chez les commerçants) développée pour l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII), et est remise aux demandeurs d’asile. 50 000 cartes représentant un volume d’aides estimé à 150 millions d’euros ont été distribuées par le Groupe en 2016. C’est la première fois qu’une allocation publique allouée par l’État français est mise à disposition de bénéficiaires sous forme d’une carte prépayée.

    Fort de l’expertise française sur le marché, le Groupe souhaite accompagner les filiales à le développer dans leur pays respectif. Deux d’entre elles se sont déjà lancées en 2016. En Pologne, la filiale s’est ainsi positionnée sur un dispositif gouvernemental de financement de garde d’enfants qui sera lancé en 2017. Et en République Tchèque, Up Česká republika a expérimenté à Prague une solution informatique pour aider les municipalités dans la gestion des aides qu’elles accordent à leurs administrés pour l’accès aux centres de loisirs et de vacances.

  • Gestion des frais professionnels

    Ce marché très concurrentiel, sur lequel le Groupe souhaite accélérer son développement, couvre l’ensemble des solutions dédiées aux frais professionnels engagés par les salariés (frais de mission, de véhicule…). Plusieurs initiatives ont été lancées par des filiales pour s’y positionner. Au Mexique, Up Sí Vale a, par exemple, lancé en mars 2017 Inteligas, une plateforme web (administrateur) et mobile (utilisateur) permettant aux clients et à leurs collaborateurs d’optimiser la gestion des flottes de véhicules, de réaliser des transferts en ligne et de contrôler des dépenses de carburant. De son côté, la filiale tchèque a lancé un chèque pour l’achat et l’entretien des uniformes et vêtements professionnels. Et en Espagne, la filiale Aganea a reçu son agrément d’établissement de monnaie électronique, ouvrant la voie à la création de nouveaux produits et services associés à la monnaie électronique.

  • Services aux commerçants

    Conformément aux objectifs de la stratégie Up 2018, le Groupe investit ce nouveau marché en plein essor, où il souhaite apporter à ses partenaires commerçants historiques des solutions créatrices de valeur, grâce au digital. En Italie, Up Day, a ainsi lancé en juin 2016 une plateforme innovante de e-commerce dédiée aux restaurateurs affiliés. Même démarche en Turquie, où la filiale propose à ses affiliés une plateforme similaire leur permettant de commander et régler en ligne une large palette de produits et de services avec des réductions à la clé.
    Autre exemple de cette sie digitale au service des commerçants : le lancement d’une solution de paiement mobile par plusieurs pays (France, Mexique, Slovaquie, République tchèque, Maroc…) dans le secteur de la restauration. Cette solution de paiement, qui permet aux bénéficiaires de payer leur déjeuner depuis leur compte à la fois sur leur carte et sur leur mobile, intégrera bientôt de nombreuses fonctionnalités créatrice de valeur pour les restaurateurs : diffusion du menu du jour, offres promotionnelles, services de commande en ligne…
    Enfin, la France lancera en 2017 trois solutions digitales innovantes auprès des commerçants indépendants (cafés, hôtels, restaurants) constituant la clientèle historique et privilégiée du Groupe : du Côté des Restos (le premier portail de services du marché français destiné aux restaurateurs), VivaOresto (application mobile pour fidéliser les clients ou en acquérir de nouveaux) et Déj’Attitude (plateforme d’intermédiation entre les restaurateurs et les salariés pour leur pause déjeuner)

  • Incentive-fidélisation-récompense

    Cette activité offre la possibilité aux entreprises de bénéficier de programmes, avec leurs dotations, permettant de conquérir et de fidéliser leurs clients, et de motiver leurs réseaux partenaires ou leurs salariés. Ces activités recouvrent à la fois des activités de conseil pour la conception, l’animation et le pilotage des dispositifs mais également la mise à disposition de plateformes d’animation et de gestion des programmes ainsi que de leurs dotations.
    La transformation numérique ouvre de nombreuses possibilités au Groupe pour investir ce secteur en pleine mutation sur lequel il est encore peu présent. Une réflexion a été lancée en ce sens en 2016.