Une croissance externe soutenue

En ligne avec les ambitions de son plan stratégique, le groupe Up a accéléré sa dynamique de croissance en 2016, avec un volume d’émission de 7,1 milliards d’euros en hausse de 7,3 % par rapport à 2015 et un chiffre d’affaires de 445 millions d’euros qui progresse de +28 %. L’acquisition de plusieurs entreprises a permis de conforter son assise internationale et de renforcer ses activités.

Une politique de croissance externe toujours soutenue Le groupe Up a renforcé son implantation au Brésil en 2016 par l’acquisition de deux nouvelles filiales : Vale Mais et Policard rejoignent Up Plan (ex-Plan Vale), intégrée en 2015. Après le rachat, en mai 2015, de Planvale, acteur émergent du marché des titres prépayés dans la région de São Paulo, en janvier 2016 a suivi une autre PME, Vale Mais, leader dans l’État d’Espirito Santo. Une troisième opération, s’est finalisée mi-février 2016, intégrant une plus grosse entité, Policard, le plus important émetteur indépendant du Brésil.
Ces trois acquisitions au Brésil, en 8 mois, traduisent le fort dynamisme du Groupe et sa capacité à mettre en œuvre ses décisions stratégiques.
Désormais, le groupe Up s’ancre dans le sud-est du pays qui concentre 70 % du PIB du Brésil et devient le quatrième émetteur national, avec 5 % de part du marché.

En France, trois acquisitions ciblées ont été réalisées sur le marché des comités d’entreprise : RéflexeCE, Kalidea et Actobi (voir page « de nouvelles offres globales et performantes pour une cible dédiée »). Et en Belgique, Monizze, la filiale belge du Groupe maîtrise désormais la chaîne de paiement en direction de ses affiliés grâce à la reprise en avril 2016 de la société European Payment Solutions.